Le blog de Telligo

Découvrez les colonies de vacances Telligo ainsi que toute notre actualité ! Bien plus que des colos !


Des anciens colons sont parmi nous ! L’histoire de Claire-Aline

Je me présente…

Je m’appelle Claire-Aline, je vais bientôt fêter mes 20 balais (Ce n’est pas n’importe quel balai Harry, c’est un Nimbus 2000…).

J’adore lire, tout particulièrement l’Heroic Fantasy ! Je connais aussi Harry Potter (pratiquement) sur le bout des doigts ainsi que Percy Jackson, Oksa Pollock, et bien d’autres.

Je suis passionnée de mythologie grecque : les dieux et déesses et leurs histoires compliquées me passionnent ! Je suis aussi fan de comédie musicale et de Disney.

J’ai fait plusieurs années de théâtre sur scène et autour (metteuse en scène junior, aide costumière & accessoiriste, régie son & lumière, etc.) et un paquet de sport (badminton, escrime, natation, step, et bien d’autres).

J’ai fait un bac STL (non ce n’est pas un dérivé de la L), Sciences et Technologie de Laboratoire option Biotechnologies. Je suis actuellement en étude d’ostéopathie à Paris.

Mon point de vue sur les colonies Telligo

J’ai fait beaucoup (ENORMEMENT) de colonies. Chez Telligo, j’ai fait : « Graine d’acteur », « Archi Déco », « Jeu de Rôle », et aussi beaucoup d’autres, mais impossible de me souvenir de toutes !

Quand Telligo s’appelait encore Aventures Scientifiques, j’ai fait « Entre sciences et magie » une colo sur la base d’Harry Potter et de la légende du roi Arthur. Cette colo a eu lieu en Bretagne, près de Brocéliande.

Je n’ai pas de séjour préféré car ils sont tous différents et intéressants. Je suis déjà partie avec plusieurs organismes autres que Telligo. Je suis partie avec Cap Monde, EOLE, indépendant, etc.

Telligo est plus basé sur les colos thématiques alors que Cap Monde (par exemple) est plus basé sur les séjours à l’étranger. En colo indépendante, je citerai particulièrement une, Cocico, qui est une colo cirque/poney. Pas de préféré car tous ces organismes n’ont pas la même façon d’être et de fonctionnement. Ils ont tous des défauts et des qualités.

Pourquoi je partais en colo ?encadrement-colo-telligo

Je partais en colo pour découvrir & approfondir ma culture, mais aussi pour voir le Monde.

Pour qu’une colo devienne une super colo, d’après moi, il faut si possible que les enfants repartent avec de bons souvenirs et qu’ils aient appris des choses en s’amusant.

Si un enfant hésite à partir en colo Telligo, je lui dirai que si le thème lui plaît qu’il fonce car il sera entouré de gens qui sont aussi passionnés que lui !

Si un parent m’interrogeait sur les colos Telligo, je lui dirais :

  • Que les colos Telligo sont des colos thématiques dans lesquelles les animateurs aiment ce qu’ils font et le thème de la colo
  • Que les animateurs connaissent bien le thème de la colo donc qu’ils pourront aider l’enfant à mieux connaître ou à apprécier encore davantage cette thématique tout en étant sécuritaire.
  • Que leur enfant sera entouré de personnes passionnés par le même thème que leur enfant

Partie sur de nombreuses colo, j’ai multiplié les anecdotes et souvenirs des colos quand j’étais enfant. En voici un petit échantillon…

Sur la colo Graine d’acteur

– Nous avions décidé de jouer la pièce de théâtre Le Petit prince, de Saint-Exupéry. Un groupe semi-pro jouait Le Petit prince à proximité, sous la forme d’une comédie musicale. Nous sommes donc allés les voir. Et forcément, pendant tout le reste du séjour, nous n’arrêtions plus de chanter les chansons de la comédie musicale (pas forcément au bon moment) !

– Les animateurs avaient organisé une journée Pokémon. Pendant toute la journée, ils ont diffusé le générique de la saison 1 en boucle. On n’en pouvait plus !

Sur la colo Archi Déco

Nous avons joué au loup-garou tard le soir. Et après, nous nous sommes tous allongés dans l’herbe, les yeux vers le ciel… C’était la nuit des étoiles filantes… J’ai vu pour la première fois de ma vie des étoiles filantes ce soir-là…

Mon passage de l’autre côté

Depuis que je suis petite, j’aime transmettre mon savoir et développer ma culture générale.

Mon parcours n’est pas très long car je suis encore en formation au brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA). J’ai fait des démarches pour passer la base BAFA (étape 1 du BAFA). Ensuite, j’ai cherché qui pouvait m’accueillir pour faire mon stage (étape 2 du BAFA) et j’ai animé une colonie Telligo.

Cette première colonie a eu lieu à Fontainebleau, sur un séjour Sciences et Vie Junior nouvellement créée. Nous étions une grosse équipe (12 animateurs + 1 directeur) pour une soixantaine d’enfants. Lors de ce séjour, j’étais stagiaire et responsable du blog.

Maintenant, je cherche un approfondissement BAFA (étape 3 du BAFA) qui me correspond, même si j’ai déjà quelques idées. Et je commence déjà à regarder pour mes prochaines colonies de vacances !

claire-aline-telligo

J’ai aussi déjà quelques anecdotes en tant qu’animatrice !

Un soir, alors que c’était l’anniversaire d’un des enfants, je me suis installée, par hasard, à sa table. Nous avons passé tout le repas à parler de ce que nous aimons et nous nous sommes rendus compte que toute la table aimait les mêmes choses (Disney et les romans d’Heroic Fantasy dont tout particulièrement Harry Potter). Après pour chaque activité, les enfants de la table voulaient systématiquement être dans mon équipe. Les autres membres de la colo nous ont surnommé « le gang des livres » tout le reste du séjour…

Publicités


Dans les coulisses des colos Telligo – Episode 1

Comment nos animateurs font-ils pour être aussi loufouques ?

La force des imaginaires en colo

Quelle que soit la colo que tu choisisses, les animateurs Telligo aiment les imaginaires forts et n’hésitent pas à être créatifs pour incarner un rôle dans leurs animations. Les animateurs et leurs déguisements toujours plus loufoques, sont ainsi au cœur de ton séjour, et te permettent d’en garder d’excellents souvenirs !

Par exemple, chez Telligo, le grand jeu a lieu sur une journée complète. Tu vivras ainsi dans un imaginaire qui te permettra de t’amuser mais aussi d’apprendre la cohésion, le travail équipe, de développer ta logique en résolvant des énigmes, de développer tes capacités physiques lors d’épreuves sportives, et bien d’autres spécificités selon les jeux proposés ! C’est un moment fort de la colonie de vacances !

Mais alors, du côté des animateurs, cela se passe comment ?

Nous avons interviewé Marin, animateur expert en imaginaires qui nous a dévoilé son crédo :

« Pour être animateur, il faut du cœur

Pour animer il faut être déjanté

Pour un séjour avec des loulous, il faut être fou »

Marin, surnommé Goupil, à 100% dans son déguisement !

Marin est étudiant en Biologie. Il est déjà parti sur 7 séjours, principalement chiens câlins et chiens et loups. Mais il a aussi participé à une colo au ski ainsi qu’à un séjour graine de véto.

Son surnom, Goupil, résume bien sa personnalité : toujours prêt à rire et à faire des farces, il a à cœur de faire vivre un séjour inoubliable aux enfants. Et même s’il avoue être taquin, c’est aussi l’un des premiers à qui les enfants se confient en cas de besoin.

En général assez loufoque, Goupil prend part à de nombreuses aventures avec les enfants sous l’apparence et la personnalité de diverses incarnations : Hildegarde, Heidi, le Voleur, … N’importe quel personnage, sérieux, fou ou perdu n’est trop étrange pour lui !

Quel est le secret de Marin pour immerger les enfants dans des animations palpitantes ?

Voici quelques infos piochées dans les coulisses de ses nombreux personnages…

  1. Le voleur, en train de troquer avec les enfants – Troquer avec un voleur est assez risqué, ce qui promet un jeu pimenté –

animateur-telligo-marin-1

Réalisé avec une cape en plaid à peluche noire, un masque en plaid, et des lunettes de soleil sous le masque

Goupil est un animateur créatif qui sait créer des déguisements avec ce qu’il trouve et inventer des personnages hors du commun. Lorsque Goupil incarne un personnage, il part très loin et fait beaucoup rire les enfants. Il n’hésite pas notamment à ruser dans son rôle de voleur pour accentuer le comique de son personnage. Il nous avoue également avoir déjà dû interromprendre temporairement une activité le temps de reprendre son souffle après une hilarité générale.

J’ai déjà dû suspendre une activité à cause d’un fou-rire collectif à cause du personnage que je jouais.

  1. L’herboriste du village

    animateur-telligo-marin-2

Réalisé avec une cape noire, quelques fioles et froufrou le compagnon, incarné par une perruque

Pour Goupil, ce qui est important dans une colonie de vacances, c’est d’avoir le choix entre plein d’animations différentes pour que les colons puissent découvrir de nouvelles animations à chaque séjour. C’est pour cela qu’en tant qu’animateur, il ne faut pas hésiter à faire preuve de créativité et à renouveler régulièrement ses jeux et activités.

Poules Renards Vipères ou Lucky Luke, ça ne va qu’un temps…

Créer des animations détonantes permet également de développer une certaine complicité avec les enfants, et c’est aussi ce qui fait une super colo.

Avant d’être animateur, Goupil a aussi été colon sur la colo Telligo Daktari dont il garde un excellent souvenir de l’entente avec les animateurs. C’est ce séjour qui lui a donné envie de devenir animateur et de transmettre cette ambiance colo aux enfants.

J’ai en particulier d’excellents souvenirs des animations et de la complicité que j’avais avec les animateurs

Mais attention ! Créer de telles animations, cela demande de l’imagination, de la préparation, de l’organisation et parfois même de l’improvisation !

  1. Le vieux sage, à la fois ermite et fou du village

animateur-telligo-marin-3

Réalisé avec des couvertures attachées partout autour de lui. Le vieux sage possède également des indices à distribuer en réponse à des énigmes, mais aussi de faux indices à ses pieds, pour retarder les enfants qui tenteraient de tricher et d’éviter ses énigmes.

Etre animateur, pour Marin, c’est aussi tenir son rôle même si parfois cela semble compromis. Eh oui, imaginez un personnage qui ne pourrait pas parler ? Comment faire ? Eh bien, Goupil a déjà relevé le défi !

J’ai réussi à faire toute une après-midi de jeu kermesse en « maitre des ténèbres » (Fort-boyard) sans parler une seule fois, les enfants comprenaient les règles du jeu juste à mes gestes.

En tant qu’animateur, il ne faut donc pas avoir peur de se challenger. Oser innover ou se lancer dans un rôle presque impossible c’est ce qui peut transformer un jeu traditionnel en une animation extraordinaire !

  1. Heidi

    animateur-telligo-marin-4

Réalisé avec une robe et une perruque façon Obélix

Et si être animateur c’est être loufouque, Goupil sait aussi garder son sérieux lorsque c’est nécessaire. Voici ce qu’il dirait à tes parents, s’ils ne sont pas encore convaincus par les colonies de vacances.

Votre enfant est entre de bonnes mains, il va passer un super séjour, tout plein de loufoqueries. J’ai été à sa place, et c’est pour ça que je suis à la mienne aujourd’hui… Je suis là pour leur faire partager des moments aussi géniaux que ceux que j’ai vécu à leur âge. Et ne vous inquiétez pas, vous aurez régulièrement de ses nouvelles, soit par téléphone soit par mail.

 

Et enfin, si toi aussi, tu hésites à partir, voici ce que notre ami Goupil te conseille :

N’hésites pas, tu vas t’éclater ! Tu ne t’amuseras jamais autant qu’avec la bande de fous que nous sommes… et je te garantis des animations qui sortent de l’ordinaire !


Poster un commentaire

Le grand départ: bien préparer sa valise

J-1 avant le coup d’envoie des grands départs en vacances.. l’été s’annonce chaud et fun ! Bien préparer sa valise est un premier point très important pour un voyage réussi, alors on vous donne quelques conseils pour ne rien oublier et être sûr d’être paré pour l’été !

Lire la suite


Poster un commentaire

Apprendre à son enfant le plaisir de bien manger

Apprenez dès le plus jeune âge à vos enfants le goût de bien manger. Dès ces 3ans, l’enfant rentre en phase d’apprentissage et de découvertes, c’est le moment de choisir les bons réflexes alimentations. C’est également le moment de lui faire apprécier certains aliments qu’il pourrait bouder.

Lire la suite


Poster un commentaire

Préparer son enfant au soleil avant le départ en vacances

On ne l’attendait pas si tôt et aussi radieux, mais le soleil est bel et bien de retour !

On bronze, on fait des pique-niques et surtout, on part en vacances pour en profiter ! Mais le soleil peut aussi être un véritable danger pour la peau si quelques précautions primordiales ne sont pas prises à temps. Les enfants sont plus fragiles que les adultes, leur peau et leurs yeux plus sensibles aux rayons UV.

Lire la suite