Le blog de Telligo

Découvrez les colonies de vacances Telligo ainsi que toute notre actualité ! Bien plus que des colos !

Des anciens colons sont parmi nous : Le parcours d’Alexis !

Poster un commentaire

Alexis_animateur_portraitAlexis a 20 ans, il est animateur depuis maintenant 3 ans, et toujours aussi passionné par l’animation. Avant de devenir animateur, Alexis est parti en tant que colon sur… 17 séjours Telligo, rien que ça !

Nouvelle Vague, La rivière aventure, Mission Agent Secret, Graine d’Acteur, Les Maîtres du Vent, 100% fusée, Filets et Raquettes, Mangaka, Les Robots, Les Premiers Hommes, Aqua’venture, Première mousse… Il les a tous faits, et il est parti sur tellement de colos qu’il ne pourrait pas toutes les citer !

En dehors de son métier d’animateur, Alexis étudie en école de commerce. Il est aussi très curieux et porte un vif intérêt pour des sujets qui n’ont parfois aucun rapport entre eux tels que le sport, la philosophie ou encore la musique traditionnelle européenne.

 

1. Le petit Alexis en colo !

Alexis_et_un_colon.jpg

Quel a été ton séjour préféré en tant que colon ?

C’est difficile à dire puisqu’en général à chaque fois que je finissais un séjour je trouvais qu’il était meilleur que les précédents. En fait, étant colon c’est très difficile de dire qu’on a préféré un tel séjour à un autre réalisé plusieurs années avant. Les thèmes et les univers étant teeeellement diversifiés (voire diamétralement opposés pour certains) on ne peut pas donner son avis et dire si ce séjour était meilleur qu’un autre et bien-sûr, ce que j’ai sur-kiffé à 13 ans aura beaucoup moins d’intérêt pour moi à 17.

As-tu eu l’occasion de faire des colos dans d’autres organismes que Telligo ?

Oui, deux : Aquarelle (étant plus jeune) et UCPA (plus vieux)

Et quel a été ton avis en comparaison, as-tu préféré Telligo ? Si oui, pourquoi ?

Ça dépend de mon âge. Avec ses grands thèmes et ses animations ultra recherchées je trouve très sincèrement que Telligo est le meilleur organisme jusqu’à l’âge de 15 ans (inclus). On est tout de suite plongé dans un univers à part avec des animateurs eux-mêmes passionnés. Pour un colon fan de manga (thème absolument pas attrayant pour mes parents) avoir les adultes qui l’entourent partageant le même centre d’intérêt est juste formidable. Aussi, avant 15 ans il était assez difficile pour moi de profiter d’un séjour collectif seul : j’avais besoin de jeux et d’activités. D’ailleurs, à cet âge-là, ma première préoccupation était avant tout : « et demain on fait quoi ?! »
A partir de 16 ans, j’étais beaucoup plus autonome et les imaginaires forts m’intéressaient moins. Telligo n’était alors plus mon organisme de prédilection. En plus, les organismes avec des tranches d’âges beaucoup plus serrées (ex : 16-17 ans) devenaient beaucoup plus intéressant.

Pourquoi partais-tu en colo lorsque tu étais colon ? (Ex : se faire des amis, les thématiques, etc.)

J’adorais les colos ! C’était génial ! D’abord parce que je me faisais des vrais potes mais aussi parce que les activités étaient délirantes : qui aujourd’hui peut dire « j’ai descendu la Dordogne sur un radeau que j’ai fabriqué » ? Je vous le demande.

Alexis_foret_enfants

Qu’est-ce qui fait pour toi d’une colo, une super colo pour les enfants ?

Tout d’abord, je pense que l’attention à chaque enfant est avant tout primordiale (comme Telligo d’ailleurs). Quand je parle avec des amis, certains me disent qu’étant petit ils n’aimaient pas les colos parce que les animateurs ne s’occupaient pas assez d’eux. Une super colo est avant tout une colo où l’on trouve sa place.
Une super colo c’est aussi une colo avec des supers jeux originaux possédant un univers qui parle aux enfants. A l’âge de 13 ans, j’avais participé à un jeu dont le scénario et les déguisements étaient tirés d’un de mes jeux vidéo préféré : Zelda. Aujourd’hui encore (à 20 ans) je me dis « Ouah qu’est-ce que c’était bien ».

Qu’aurais-tu à dire à un enfant qui hésite à partir en colo Telligo ?

Je dirai que c’est une expérience qu’il faut qu’il essaie au moins une fois. J’ai moi-même toujours eu peur avant un départ (l’angoisse de ne pas se faire d’ami, de ne pas aimer la colo…). Mais, avec la tonne d’activités proposées par les séjours, il n’y a vraiment pas le temps de s’ennuyer et l’intégration se fait toute seule. Je lui dirai que je suis pratiquement certain qu’il va aimer son séjour et que ça serai bête de passer à côté de quelque chose que l’on aurait vraiment pu aimer.

Et à un parent ?

Je leur dirai que sur un point éducatif les colonies de vacances sont excellentes pour leur enfant. C’est apprendre à être plus autonome, à vivre en communauté tout en passant des vacances exceptionnelles. S’ils s’inquiètent pour la sécurité de leur enfant je leur dirai que les animateurs Telligo ont un effectif largement supérieur à celui préconisé par la loi. Leur enfant sera très bien encadré.

2. Le passage du petit Alexis du côté des grands !

Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir animateur ?

Les colos étant colon, j’adorais en faire et j’avais envie de faire partager les jeux de ouf que j’avais découverts étant enfant.

Pourquoi animateur chez Telligo et pas ailleurs ?Alexis_en_colo

Parce que je souhaitais faire de l’animation de la vraie ! C’est-à-dire créer des jeux recherchés, avec des personnages, des déguisements, une histoire, TOUT quoi ! Et l’organisme que je connaissais qui faisait le mieux ce genre d’animation (à mon avis) c’était Telligo.

Pourquoi animateur de colo et pas de Centre de Loisirs sans Hébergement ?

Parce que pour moi une colo c’est d’abord un univers à part : les enfants partent loin de leurs proches avec des gens qu’ils ne connaissent pas, dans un lieu qu’ils ne connaissent pas pendant plusieurs jours. Pour faire de l’animation, ça donne beaucoup plus de liberté.
Aussi, être à la disposition des enfants 24h/24 permet d’être plus proche d’eux, ce qui permet de meilleurs échanges.

3. Le grand Alexis

Et maintenant, que deviens-tu ?

Eh bien je continue d’animer des colonies de vacances pendant mes vacances scolaires. En ce moment je vis en Irlande donc c’est un peu plus compliqué mais cet été je serai là, promis !

Alexis_deguisement_jeu.jpg

Une anecdote colo à nous raconter ?

Certains directeurs préconisent l’utilisation de surnoms pour les animateurs durant le séjour. C’est ainsi, que je me suis présenté à la gare sous le nom japonais de Mugen (lire Mougaine). Malheureusement pour moi, ma directrice avait du mal avec ce surnom et m’appela [Mugwaine]. Après lui avoir rappelé quelques fois que ce n’était pas [Mougwaine] mais [Mougaine] j’ai lâché l’affaire, elle n’y arrivait définitivement pas. Le problème c’est que l’entendant prononcer [Mougwaine], les enfants pensaient que c’était comme ça que l’on prononçait mon nom.
Et voilà comment, dans un manque de respect total, une colonie de vacances entière peut écorcher votre surnom à chaque fois qu’ils essaient de vous adresser la parole…

Enfin, qu’aurais-tu à dire à un ancien colon Telligo souhaitant devenir animateur Telligo et/ou à quelqu’un souhaitant devenir animateur Telligo ?

Fonce ! Moi j’adore !

Publicités

Laissez-nous un commentaire ! (votre e-mail ne sera pas publié)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s