Le blog de Telligo

Découvrez les colonies de vacances Telligo ainsi que toute notre actualité ! Bien plus que des colos !


Poster un commentaire

Moumoutte, le foot et les enfants qui le chouchoute…

Moumoutte

Cet été, un mouton a rejoint nos colos ! Surnommé Moumoutte, ce jeune mouton va de séjour en séjour, avec pour objectif, non pas de faire un tour du monde, mais de faire un tour du catalogue Telligo !

A toi la parole Moumoutte !

37065055_2109219342630109_4911865487517810688_n

Bonjour à tous !

Champiiiiiiiiiions du monde !

Vous me direz, moi, en tant que mouton, je n’étais pas très pré-occupé par le football, et je ne m’attendais pas du tout à regarder un match de football en colo…

Les animateurs avaient prévu une autre veillée pour ceux qui n’aimaient pas le football, qui avait l’air au top ! Mais apparement, il y avait des loups-garous. Autant vous le dire, en tant que mouton, je n’avais pas spécialement envie de me faire dévorer.

Et c’est ainsi, en voyant tous les autres soutenir la France, que je me suis finalement intéressé au football ! Cette colonie de vacances m’a permis de m’ouvrir au monde et de découvrir de nouvelles passions !

Finalement, depuis que j’ai regardé la victoire des bleus, je suis un grand amateur de foot ! Allez Moumoutte ! A quand la coupe du mouton de football ? Allez les blancs !

36849474_1819151898162425_6091807318578561024_n

~ At first I was afraid, I was petrified, Kept thinking that as mouton I can never play football, But then I spent so many time speaking about football instead I am a mouton, And I grew strong, And I learned how to play football, And so I’m back, From mouton space [..] Oh no, mouton, I will survive, Oh, as long as I know mouton love, In colo I’ll stay alive… ~

Moi, Moumoutte, on me chouchoute !

En colo, je me suis fait plein d’amis ! Et notamment un ours blanc très sympathique !

36957942_1821961517881463_7921865928189411328_n

Je suis aussi un mouton très gourmand, et je suis ravie de partager chaque jour du séjour, mon goûter avec les autres enfants 😀

37088816_1826140357463579_1776605027192799232_n

Restez connectés ! Des indices sur les prochains articles se sont glissés dans les photos, à votre avis, sur quelles thématiques de séjour je suis parti ? Parce que j’enchaîne les colonies de vacances !

~ First I was afraid, I was petrified,  [..] But then I spent so many time with wy friend at my summercamp [..]  Oh, as long as I know telligo wave, In colo I’ll stay always [..]  ~

A bientôt !

Moumoutte

 

 

Publicités


Poster un commentaire

C’est déjà l’été, et les premiers départ en colo s’annoncent !

Cette année, un invité surprise rejoint nos colos… Moumoutte le mouton !

Il prendra la parole sur ce blog, pour nous raconter ses aventures !

Quelques jour avant le départ !

Moumoutte fait sa valise

Bonjour,

Moi c’est Moumoutte. Je pars pour la première fois en colo cette année, j’avoue je suis assez stressé… Il va y avoir beaucoup d’enfants que je ne connais pas, et puis je serais le seul mouton. J’ai peur de ne pas réussir à me faire de copains, d’oublier quelque chose à la maison, que les animateurs soient méchants, et surtout que ma maman me manque.

J’ai prévu un T-shirt Telligo, jaune, tout beau comme l’organisme de séjours de vacances, en espèrant qu’on me repère bien et surtout qu’on ne me perde pas ! Oui, parce qu’on dit aux animateurs de compter les enfants, mais la grande question est « Et, avez-vous compté les moutons ? »

Le mouton Telligo au milieu des bagages

Le jour du départ

C’est le jour J. Tout est passé très vite, courir sur le quai, donner sa fiche sanitaire, étiquetter sa valise, dire au revoir à maman mouton, et piouf, me voilà déjà dans le train. On m’a embarqué tellement vite, que me voilà étriqué au milieu des valises. Euh, excusez-moi, je peux avoir un siège ? Ah, ouf, il ne m’ont pas oublié. Je vous l’ai dit, comptez aussi les moutons, et ne vous endormez pas !

Moumoutte écoute de la musique dans le train

 

J’avoue je stresse un peu, dans ce train, au milieu de tous ces enfants que je ne connais pas, alors, je décide de me détendre et d’écouter un peu de musique.

 

 

Le mouton distribue des bonbons

Je ne savais pas trop comment me faire de nouveaux copains, alors un animateur m’a proposé de partager mes chamallows avec les enfants. Cette distribution a eu un franc succès, je me suis fait plein de copains gourmands, après ça, nous avons pu jouer ensemble à des jeux de société ! Et nous nous sommes bien amusés ! Cette colonie de vacances commence bien !

Le mouton Telligo joue aux cartes

Finalement, le trajet est passé très vite et me voilà déjà arrivé sur le centre de vacances ! Je file visiter les lieux !

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Moumoutte

 

 


Poster un commentaire

Partir en vacances à proximité de la colo son enfant, est-ce une bonne idée ?

Les vacances de votre enfant sont réservées : cette année, il part en colo ! De votre côté, vous avez aussi décidé de voyager pendant son séjour. Partir en vacances sans son enfant peut parfois s’avérer compliqué à cause de  l’éloignement – qu’il s’agisse d’une première colo ou non – ou de la planification de la suite des vacances

Pourquoi c’est une bonne idée ?

  • Vous avez la possibilité de déposer et/ou de venir récupérer votre enfant sur le lieu du séjour, puis de partir en vacances de votre côté.
  • En tant que parent, cela peut vous rassurer d’être à proximité du séjour de votre enfant. Si vous en ressentez le besoin, le directeur  pourra vous faire visiter le centre lors de votre arrivée.
  • En arrivant sur les lieux, votre enfant aura peut-être besoin d’un temps d’adaptation  avant de vous laisser partir. Si besoin, vous aurez l’opportunité de rester avec lui durant le temps d’une petite collation offerte sur le centre.
  • Se rendre directement sur le centre permet de prendre le temps de donner en détails les dernières recommandations nécessaires au bon déroulement du séjour aux animateurs.
  • A la fin du séjour, vous pourrez avoir un retour complet des vacances de votre enfant lors d’un entretien avec un animateur ou le directeur.
  • Votre enfant a aimé la région où il a séjourné ? Pourquoi ne pas poursuivre vos vacances dans cette même région et de découvrir d’autres recoins sympathiques ?

Poursuivre les vacances en famille

Après son séjour Mon Ami Dauphin, il est fort possible que votre enfant ait adoré la Côte d’Azur : ses températures agréables, les différents paysages qu’elle offre et surtout la proximité avec la mer Méditerranée !  Étant l’une des régions les plus touristiques de France, beaucoup d’organismes proposent des hébergements pour les vacanciers souhaitant visiter la région PACA. Avec Locatour, vous aurez la possibilité de choisir le logement qui vous convient, d’affiner votre recherche en sélectionnant la région de votre choix ou même la ville que vous souhaitez. C’est aussi le site idéal pour la réservation de vacances en groupe et en famille car il est même possible de trouver des hébergements pour plus de 10 personnes !

Marineland

Pourquoi ne pas retourner visiter Marineland en famille ?

Votre enfant a opté pour des vacances à la montagne en partant au séjour sportif Kid Mountain Challenge ? Locatour propose également des logements à la montagne, notamment certains à Val Cenis, ville où se déroule le séjour ! Vous aurez l’opportunité de pratiquer plein d’activités et d’aller contempler la vue sur le Lac du Mont-Cenis en famille.

Kid Mountain Challenge Telligo

Lac Mont Val-Cenis

Le lac du Mont Val-Cenis

Que vous préfériez partir en vacances à la mer, à la montagne ou en ville, une grande sélection des meilleurs hébergements de chaque univers vous sera proposée sur le site.

Si malgré tout, vous n’avez pas la possibilité de déposer votre enfant sur le lieu de son séjour, vous pouvez toujours opter pour l’option en convoi. Vous obtiendrez toutes les informations sur le transport chez Telligo en cliquant ici.  


Poster un commentaire

Top 10 des photos des colos du printemps 2018

Durant ces vacances de Pâques, nos petits colons ont pu profiter du large choix de séjours thématiques, sportifs et linguistiques que Telligo propose ! Nous vous avons sélectionné un top 10 des photos prises sur les séjours du printemps 2018, où bonne humeur et découvertes ont été au rendez-vous !

N° 1 : Une veillée extraordinaire

83795-5-2574420478917863_orig

Quoi de mieux qu’une veillée en plein air, avec des accessoires phosphorescents pour se plonger dans imaginaire merveilleux !

N° 2 : Un max de sensations sur le séjour English & Adventure à Marchants Hill

Améliorer son anglais tout en pratiquant des activités ludiques et sportives dans le sud-ouest de Londres ? Nos jeunes ont eu l’air de bien apprécier !

N°3 : Telligo & Cetelem

telligo_cetelem

Il ne suffit de ressembler à Cetelem pour faire du Cetelem : Chez Telligo, on a essayé…. Mais finalement, on va continuer à faire des colos !

N°4 : Cap sur le Pays du Soleil Levant

Nos petits colons ont eu la chance de visiter les hauts lieux de Tokyo et de porter la tenue traditionnelle du pays : le kimono !

N°5 : Dans les coulisses du zoo !

Quoi de mieux que de découvrir les coulisses du zoo pour enrichir ses connaissances sur les animaux ? Nos jeunes ont pu découvrir les différents aspects du métier de soigneur animalier lors du séjour.

N°6 : Chiens câlins

Entre activités originales et moments câlins, les enfants ont été ravis lors de ce séjour 100% canin !

N°7 : Un super défilé à Champs-Sur-Yonne !

 

 

 

 

 

Nos apprentis stylistes ont pu se glisser dans la peau des plus grands créateurs en présentant  leurs créations lors d’un défilé à la fin du séjour !

N°8 : À l’école des Jedi de Burdignin

Nous assistons ici à une cérémonie d’adoubement, où l’un de nos jeunes Padawan a été proclamé Chevalier Jedi.

N°9 : Créer son propre robot en colo !

Sur la colo « Les robots », les enfants ont pu jouer avec le robot qu’ils ont eux-mêmes créé au début de leur séjour !

N°10 : En pleine construction

20180411_144016

Sur les séjours Opération Robinson et Robinson Junior, les enfants se sont investis dans la construction de leur campement et de leurs cabanes avec la réalisation de noeuds bien solides !


Poster un commentaire

Des anciens colons sont parmi nous : Le parcours d’Alexis !

Alexis_animateur_portraitAlexis a 20 ans, il est animateur depuis maintenant 3 ans, et toujours aussi passionné par l’animation. Avant de devenir animateur, Alexis est parti en tant que colon sur… 17 séjours Telligo, rien que ça !

Nouvelle Vague, La rivière aventure, Mission Agent Secret, Graine d’Acteur, Les Maîtres du Vent, 100% fusée, Filets et Raquettes, Mangaka, Les Robots, Les Premiers Hommes, Aqua’venture, Première mousse… Il les a tous faits, et il est parti sur tellement de colos qu’il ne pourrait pas toutes les citer !

En dehors de son métier d’animateur, Alexis étudie en école de commerce. Il est aussi très curieux et porte un vif intérêt pour des sujets qui n’ont parfois aucun rapport entre eux tels que le sport, la philosophie ou encore la musique traditionnelle européenne.

 

1. Le petit Alexis en colo !

Alexis_et_un_colon.jpg

Quel a été ton séjour préféré en tant que colon ?

C’est difficile à dire puisqu’en général à chaque fois que je finissais un séjour je trouvais qu’il était meilleur que les précédents. En fait, étant colon c’est très difficile de dire qu’on a préféré un tel séjour à un autre réalisé plusieurs années avant. Les thèmes et les univers étant teeeellement diversifiés (voire diamétralement opposés pour certains) on ne peut pas donner son avis et dire si ce séjour était meilleur qu’un autre et bien-sûr, ce que j’ai sur-kiffé à 13 ans aura beaucoup moins d’intérêt pour moi à 17.

As-tu eu l’occasion de faire des colos dans d’autres organismes que Telligo ?

Oui, deux : Aquarelle (étant plus jeune) et UCPA (plus vieux)

Et quel a été ton avis en comparaison, as-tu préféré Telligo ? Si oui, pourquoi ?

Ça dépend de mon âge. Avec ses grands thèmes et ses animations ultra recherchées je trouve très sincèrement que Telligo est le meilleur organisme jusqu’à l’âge de 15 ans (inclus). On est tout de suite plongé dans un univers à part avec des animateurs eux-mêmes passionnés. Pour un colon fan de manga (thème absolument pas attrayant pour mes parents) avoir les adultes qui l’entourent partageant le même centre d’intérêt est juste formidable. Aussi, avant 15 ans il était assez difficile pour moi de profiter d’un séjour collectif seul : j’avais besoin de jeux et d’activités. D’ailleurs, à cet âge-là, ma première préoccupation était avant tout : « et demain on fait quoi ?! »
A partir de 16 ans, j’étais beaucoup plus autonome et les imaginaires forts m’intéressaient moins. Telligo n’était alors plus mon organisme de prédilection. En plus, les organismes avec des tranches d’âges beaucoup plus serrées (ex : 16-17 ans) devenaient beaucoup plus intéressant.

Pourquoi partais-tu en colo lorsque tu étais colon ? (Ex : se faire des amis, les thématiques, etc.)

J’adorais les colos ! C’était génial ! D’abord parce que je me faisais des vrais potes mais aussi parce que les activités étaient délirantes : qui aujourd’hui peut dire « j’ai descendu la Dordogne sur un radeau que j’ai fabriqué » ? Je vous le demande.

Alexis_foret_enfants

Qu’est-ce qui fait pour toi d’une colo, une super colo pour les enfants ?

Tout d’abord, je pense que l’attention à chaque enfant est avant tout primordiale (comme Telligo d’ailleurs). Quand je parle avec des amis, certains me disent qu’étant petit ils n’aimaient pas les colos parce que les animateurs ne s’occupaient pas assez d’eux. Une super colo est avant tout une colo où l’on trouve sa place.
Une super colo c’est aussi une colo avec des supers jeux originaux possédant un univers qui parle aux enfants. A l’âge de 13 ans, j’avais participé à un jeu dont le scénario et les déguisements étaient tirés d’un de mes jeux vidéo préféré : Zelda. Aujourd’hui encore (à 20 ans) je me dis « Ouah qu’est-ce que c’était bien ».

Qu’aurais-tu à dire à un enfant qui hésite à partir en colo Telligo ?

Je dirai que c’est une expérience qu’il faut qu’il essaie au moins une fois. J’ai moi-même toujours eu peur avant un départ (l’angoisse de ne pas se faire d’ami, de ne pas aimer la colo…). Mais, avec la tonne d’activités proposées par les séjours, il n’y a vraiment pas le temps de s’ennuyer et l’intégration se fait toute seule. Je lui dirai que je suis pratiquement certain qu’il va aimer son séjour et que ça serai bête de passer à côté de quelque chose que l’on aurait vraiment pu aimer.

Et à un parent ?

Je leur dirai que sur un point éducatif les colonies de vacances sont excellentes pour leur enfant. C’est apprendre à être plus autonome, à vivre en communauté tout en passant des vacances exceptionnelles. S’ils s’inquiètent pour la sécurité de leur enfant je leur dirai que les animateurs Telligo ont un effectif largement supérieur à celui préconisé par la loi. Leur enfant sera très bien encadré.

2. Le passage du petit Alexis du côté des grands !

Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir animateur ?

Les colos étant colon, j’adorais en faire et j’avais envie de faire partager les jeux de ouf que j’avais découverts étant enfant.

Pourquoi animateur chez Telligo et pas ailleurs ?Alexis_en_colo

Parce que je souhaitais faire de l’animation de la vraie ! C’est-à-dire créer des jeux recherchés, avec des personnages, des déguisements, une histoire, TOUT quoi ! Et l’organisme que je connaissais qui faisait le mieux ce genre d’animation (à mon avis) c’était Telligo.

Pourquoi animateur de colo et pas de Centre de Loisirs sans Hébergement ?

Parce que pour moi une colo c’est d’abord un univers à part : les enfants partent loin de leurs proches avec des gens qu’ils ne connaissent pas, dans un lieu qu’ils ne connaissent pas pendant plusieurs jours. Pour faire de l’animation, ça donne beaucoup plus de liberté.
Aussi, être à la disposition des enfants 24h/24 permet d’être plus proche d’eux, ce qui permet de meilleurs échanges.

3. Le grand Alexis

Et maintenant, que deviens-tu ?

Eh bien je continue d’animer des colonies de vacances pendant mes vacances scolaires. En ce moment je vis en Irlande donc c’est un peu plus compliqué mais cet été je serai là, promis !

Alexis_deguisement_jeu.jpg

Une anecdote colo à nous raconter ?

Certains directeurs préconisent l’utilisation de surnoms pour les animateurs durant le séjour. C’est ainsi, que je me suis présenté à la gare sous le nom japonais de Mugen (lire Mougaine). Malheureusement pour moi, ma directrice avait du mal avec ce surnom et m’appela [Mugwaine]. Après lui avoir rappelé quelques fois que ce n’était pas [Mougwaine] mais [Mougaine] j’ai lâché l’affaire, elle n’y arrivait définitivement pas. Le problème c’est que l’entendant prononcer [Mougwaine], les enfants pensaient que c’était comme ça que l’on prononçait mon nom.
Et voilà comment, dans un manque de respect total, une colonie de vacances entière peut écorcher votre surnom à chaque fois qu’ils essaient de vous adresser la parole…

Enfin, qu’aurais-tu à dire à un ancien colon Telligo souhaitant devenir animateur Telligo et/ou à quelqu’un souhaitant devenir animateur Telligo ?

Fonce ! Moi j’adore !